On compte actuellement cinq espèces, 2 en Afrique et 3 en Asie dans des prairies tropicales et subtropicales, savanes, forêts, déserts et fourrés. Toutes sont victimes de braconnage et menacée d’extinction !
En effet leurs cornes continuent de faire fleurir un commerce devenu illégal. EXCELIUM protège ceux du zoo-parc Planète Sauvage à Port-Saint-Père (44).

 

rhino

 

Quelques chiffres de l’an passé (2017)

1028

Rhinocéros braconnés en Afrique

 

23 milliards de Dollars

Chiffre d’affaires lié à son commerce illégal

 

3

Nombre de rhinocéros tués par jour

 

9.000 %

Taux d’augmentation du braconnage entre 2007 et 2016

 

Population mondiale du Rhino

Rhinocéros blanc : un peu plus de 20.000 individus

Rhinocéros noir : un peu plus de 5.000 individus

Rhinocéros unicorne d’Inde : 3 500 individus

Rhinocéros de la Sonde : 63 individus

Rhinocéros de Sumatra : moins de 100 individus

Rhinocéros blanc du Nord : 4 (chiffre 2018) 

 

Source : WWF

 

 

Une situation alarmante

Le rhinocéros est principalement convoité pour la corne qu’il porte sur le « nez ». On lui prête (à tort) des vertus thérapeutiques – voire  aphrodisiaques – dans plusieurs cultures, ce qui fait qu’il est traqué à outrance par les braconniers. La chasse au rhinocéros est pourtant interdite dans de nombreux pays mais il subsiste quelques zones où elle semble toujours tolérée.

 

L’espèce est menacée partout dans le monde. C’est pourquoi certains zoos-parcs – dont Planète Sauvage – appartiennent au Programme Européen pour les Espèces Menacées (ou EEP comme son son officiel le veut) qui a pour mission de conserver les espèces animales sauvages. Un tel programme a pour but d’encourager, de surveiller et de donner des conseils pour favoriser l’élevage d’une espèce menacée (ou dite espèce en péril) en lui conservant ses caractéristiques naturelles, avec pour finalité une éventuelle réintroduction dans la nature ou un renforcement de la population sauvage par l’adjonction de spécimens élevés en parcs zoologiques.

 

 

EXCELIUM en charge de la protection des rhinocéros
du zoo-parc de Port-Saint-Père

Suite à quelques attaques, agressions ou vols d’animaux dans des parcs en France ces dernières années, et notamment l’abattage de Vince par des braconniers (rhinocéros blanc de 4 ans tué dans son enclos au zoo de Thoiry) pour récupérer sa « précieuse » corne, le zoo-parc de Port-Saint-Père a décidé de confier à EXCELIUM la sécurité de ses 4 rhinocéros dans leur enclos et leur prairie.